Rencontres en Mongolie (Mongolie)Voyage n°1

La randonnée nomade, d’une yourte à l’autre

Combiné randonnée et immersion


Note : 0/5
0 avis
Réserver

Groupe

2 à 6 personnes

Niveau

Modéré

Caractéristiques

Randonnée : 3 à 4 jours
Nuits sous la yourte : 12 nuits
Activités équestres possibles.

Accompagnement

Animateur(trice) interprète francophone

Alliant séjour sous la yourte chez les nomades et randonnées pédestres dans un paysage vallonné, ce programme nous mène à la rencontre de familles de bergers mongols. À pied, d’un campement à l’autre, nous découvrons la Mongolie profonde et authentique. Chez l’habitant, nous partageons le quotidien des familles chaleureuses qui accueillent, loin de notre monde…

 

Partons en Mongolie, là où les touristes ne vont pas…

Points forts

  • Des randonnées pédestres très accessibles d'un campement de yourtes à l'autre.
  • Des paysages variés : forêts, rivières, lacs, et étendues sans limites.
  • Le Naadam à Oulan-Bator en juillet (fête de l’indépendance)
  • Les nuits sous la yourte chez l'habitant.
  • L'accueil, et le partage de la vie quotidienne des bergers éleveurs de chevaux.
  • Le temps pour la rencontre et la découverte de la vie locale en très petits groupes

Ce voyage en images

© Photos de Michel Birouste, Pierre Maçon, Danaïl Walter, et Yoann Vieil, saisies lors de leur voyage en Mongolie avec Rencontres au bout du monde.

 

Ce voyage, comme tous les voyages de Rencontres au bout du monde, a obtenu le LABEL « GARANTIE TOURISME ÉQUITABLE ET SOLIDAIRE » de l’ATES.

Nomadisme et incomparable hospitalité

Au milieu des paysages somptueux (forêts, rivières, lacs) de la région de Olziit, en très petits groupes et au plus près des habitants qui nous reçoivent dans leurs campements, nous découvrons les activités traditionnelles et quotidiennes comme l’élevage de chevaux de course pour le grand Naadam de juillet, la garde des troupeaux de chèvres, vaches, chevaux, la fabrication des produits laitiers, la cuisine locale…

Les temps de randonnée et de transports sont donnés à titre indicatif et hors arrêts. Programme pouvant être soumis à des modifications.

Jour 1

Vol régulier pour Oulan-Bator (Ulaanbaatar).

Jour 2

Arrivée à l’aéroport où nous sommes accueillis par notre interprète mongol(e) francophone. Transfert à l’hôtel au centre de la ville et repos. Selon l'horaire d'arrivée, l'après-midi, nous découvrons la capitale de la Mongolie, tout en longueur, qui compte 1 million d'habitants, des bâtiments publics à l'architecture soviétique, des immeubles d'habitation délabrés côtoient de nouvelles constructions par centaines, et sur les hauteurs, des kilomètres de yourtes occupées par des milliers de migrants. La ville est en effervescence et, comme toute capitale, souvent immobilisée par de furieux embouteillages ! Visite au mémorial de Zaisan sur une colline qui offre une vue panoramique sur toute la ville, et du musée d’art Tsagaan Darium. Dîner, puis nuit à l’hôtel.

Jour 3

Route pour Olziit (5 à 6h), un petit bourg situé au centre du pays dans la province de l'Arkhangai. La région d’Olziit, traversée par la rivière Orkhon, est propice à l’élevage et des dizaines de familles vivent toute l’année dans leur yourte qu’ils déplacent au fil des saisons de steppes en vallées au pied de collines couvertes d’une maigre forêt ; l'altitude y varie de 1400 à 1700 mètres. Nous sommes reçus par notre première famille d'accueil qui nous offre un thé de bienvenue. Nuit sous la yourte chez l'habitant.

Jours 3 à 14

De campement en campement, de famille en famille, nous alternons jours de marche (4 à 5 h pour passer de vallées en vallées) et jours d'arrêts avec 3 nuits passées dans chaque famille qui met une de ses yourtes à notre disposition. Ces 3 journées permettent d’établir des liens chaleureux avec ces familles d’éleveurs toujours curieuses de mieux nous connaître. Nous avons tout le temps de découvrir, de nous imprégner et de participer aux activités quotidiennes des habitants essentiellement axées sur l'élevage pastoral. Leurs troupeaux sont le plus souvent constitués de moutons et de chèvres, de vaches et de yaks, de chevaux. Les étalons sont très prisés des mongols pour leur participation aux nombreuses courses de chevaux dont les plus importantes se déroulent pendant les fêtes du Naadam courant Juillet. Le soir c’est le rassemblement du troupeau des ovins qu’il faut aller chercher pour le ramener dans l’enclos. La traite du matin et du soir fournit le lait pour la préparation du délicieux yoghourt, de la crème fraiche, des fromages tendres ou durs. Le lait de jument est utilisé comme boisson rafraîchissante après une légère fermentation, c’est le fameux airag ou koumis. Nous pouvons donner un coup de main pour le nettoyage des enclos, la coupe du bois pour alimenter le poêle de la « cuisine », la préparation des repas, la « corvée » d’eau, etc. D’autres activités sont plus ludiques, pêche en rivière, musique, fabrication du feutre qui recouvre les yourtes, confection des deels (confortables « manteaux » traditionnels), jeux d’osselets et de cartes typiques à la Mongolie, etc. De longues ballades sont également possibles pour examiner de plus près les nombreux pétroglyphes et tombes anciennes (kourganes) dispersés dans la nature. Soirées festives et nuits en famille sous la yourte chez l'habitant.

Jour 15

Ce n’est pas sans un pincement au cœur que nous disons au-revoir à tous nos amis mongols et laissons derrière nous ces horizons infinis. Départ matinal pour le trajet de retour à Oulan-Bator. Dîner, puis nuit à l’hôtel.

Jour 16

Visite au monastère bouddhique de Gandan pour la "puja", cérémonie religieuse, du matin. Gandan Thegchenling où résident plusieurs centaines de moines a échappé en partie à la destruction méthodique de plus de 700 monastères dans les années 30. Visite du Musée national d'Histoire qui retrace l'histoire de la Mongolie, du paléolithique à nos jours. Temps libre et shopping. Dîner, puis nuit à l’hôtel.*.

*Selon les dates, le vol retour peut quitter Oulan-Bator dans l'après-midi du jour 16.

Jour 17

Départ matinal pour l'aéroport et vol retour pour la France (arrivée le même jour).

Départs du 25/06/2018 et 14/07/2018 : possibilité d'extension pour assister au grand Naadam national à Oulan-Bator (3 jours) : pour plus d'informations, contactez-nous

16/09/2018 au 02/10/2018
2155 € (4 à 6 personnes)
2265 € (3 personnes)
2550 € (2 personnes)

Dates 2019 bientôt disponibles. Nous contacter pour plus d'informations.

 

Le prix du voyage comprend :

  • Les vols* réguliers depuis Paris toutes taxes comprises (prix sous réserve de disponibilités et de fluctuations des taxes aériennes)
  • Tous les transports et transferts en véhicule privé avec chauffeur (voiture ou minibus).
  • Tous les repas (sauf pendant les jours à Oulan-Bator - prix très modestes) et pique-niques.
  • Les hébergements, en chambres doubles à l'hôtel pour les nuits à Oulan-Bator, chez l'habitant sous la yourte dans la région de Olziit (confort "local" très sommaire). Sous la yourte : généralement de 4 à 6 personnes dans 1 yourte.
  • L'encadrement : 1 animateur interprète mongol francophone.
  • Les chevaux pour le portage pendant les randonnées.
  • Les droits d'entrée (musées et sites) et permis.
  • La participation au Fonds de Développement de RBM en Mongolie.
  • L'assurance assistance rapatriement.

*Vols internationaux réguliers sur les compagnies Aeroflot, MIAT, Air China, Korean Airlines, ou équivalent (selon dates de départ).

 

Le prix du voyage ne comprend pas :

  • L'assurance annulation (en option), l'assurance individuelle "accidents corporels".
  • Le visa (à acheter individuellement avant le départ). informations sur http://www.ambassademongolie.fr/service-consulaire/visas/
  • Le matériel de couchage pour les nuits sous la yourte chez l'habitant (duvets et matelas de camping) qui seront transportés par les chevaux de bât.
  • Les repas pendant les jours à Oulan-Bator (prix très modestes).
  • Les éventuels suppléments pour les activités équestres (à voir sur place avec les familles d'accueil le cas échéant et sous votre entière responsabilité en cas d'accident).
  • Les boissons alcoolisées ou hors repas.
  • Les médicaments.
  • L'adhésion annuelle obligatoire à Rencontres au bout du monde - sauf ouvrants-droit Comités d'Entreprises. Nous consulter pour connaître le montant de cette adhésion.

 

Télécharger les conditions de vente de ce voyage équitable et solidaire en Mongolie

 

Informations climatiques

Climat à Olziit :
Températures : -15° en janvier, +14° en juillet Précipitations : 345 mm/an

L'été (de mai à juillet) est la "saison des pluies".
En juin et en juillet, les averses de pluie ou de grêle sont fréquentes; elles sont plus rares en mai mais se prolongent parfois jusqu'en août. Souvent abondantes, les averses ne durent que quelques heures.

Après la débacle (avril-mai), les pluies de juin et juillet provoquent la crue des rivières.

La meilleure saison pour se rendre en Mongolie est l'automne (d'août à octobre). Au début de l'automne, c'est un peu "l'été indien": il fait chaud dans la journée et frais en soirée. On ne souffre ni des vents caractéristiques du printemps, ni des averses estivales.
En revanche quand l'hiver est précoce, les premières neiges tombent dès la fin du mois d'août. L'automne période d'abondance alimentaire, est la saison des mariages. Les animaux ayant pâturé l'herbe riche de l'été ont engraissé.
Le mois d’octobre s’avère plutôt frais et connaît déjà une ou deux bourrasques de neige occasionnelles dans le Nord. Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas venir en voyage à cette époque, puisque particulièrement dans le Désert du Gobi, la température est agréable et permet aux voyageurs de la découvrir sans la présence de températures extrêmes.

 

A propos des hébergements chez l'habitant en Mongolie :  

Etant donné les conditions de pauvreté et d’isolement dans lesquelles vivent les populations rurales en Mongolie les conditions de confort et d’hygiène sont plus que rudimentaires et loin d’être garanties «aux normes» occidentales !!! Il est impératif et nécessaire de parvenir à faire abstraction des désagréments que cela provoque, afin de profiter pleinement de votre séjour.

 

Les conditions dans lesquelles s’effectuent ces séjours sont parfois ressenties comme “pénibles” et demandent pour chaque participant :

- une bonne préparation mentale,

- de bien s’informer avant le départ sur la culture et les modes de vie en Mongolie,

- une grande capacité d’adaptation.

 

En Mongolie comme sur toutes nos destinations, il n'a jamais été question de transposer nos conditions de vie, mais de chercher à "partager" à tous points de vue celles des populations locales, sans quoi un "fossé" est immédiatement posé entre le voyageur et ces populations. Au contraire, l'expérience montre que notre volonté d'intégration est toujours très appréciée, même si elle surprend souvent ces populations plus souvent habituées aux comportements et exigences du tourisme "classique". Pour nous, c'est un tout petit prix à payer en regard de la qualité des rencontres que cela permet.

 

Le niveau d'hygiène en Mongolie rurale étant ce qu'il est, conditionné de plus par des conditions de grande pauvreté, les partenaires avec lesquels nous collaborons sont missionnés pour "préparer" au mieux les familles sans pour autant que nous ayons "exigé" quelque "standard" à l'occidentale que ce soit, mais en précisant qu'un minimum de propreté était nécessaire pour recevoir chez soi les occidentaux que nous sommes. Néanmoins, nous faisons confiance à l'hospitalité réputée des mongols pour que tout se passe au mieux.

 

Les yourtes peuvent être regroupées en "campements" ou isolées, mais en déplacement permanent (selon la période). Vous pouvez d'ailleurs tomber par hasard sur une période de "déménagement" du camp. Certaines yourtes supplémentaires sont parfois installées afin que les voyageurs soient regroupés, généralement à 6 par yourte. Vous ne dormez par contre pas avec la famille d'accueil qui se regroupe dans une ou plusieurs yourtes mais les repas sont partagés avec la famille.

 

Concernant les possibilités de se laver :

Il n'y a pas de "salle de bains" chez l'habitant, et l'eau y est parfois rare. Il faut souvent aller en chercher à la source (ou au ruisseau) et il est possible de demander à la famille d'accueil de faire chauffer un peu d'eau dans une bassine et se laver dans la yourte. Il est donc prudent de prévoir des lingettes bio.

 

Eau et nourriture chez l’habitant :

Il est conseillé de traiter l’eau à l’aide de pillules purificatrices (recommandées dans votre équipement pharmacie). Pour limiter les risques infectieux, il est vivement recommandé de se laver les mains soigneusement avec du savon chaque fois que cela sera possible. La nourriture est préparée localement par les familles d’accueil exclusivement à partir de denrées locales et traditionnelles. Le lait est un des aliments de base des Mongols, mais ce n'est pas le seul. Il entre dans la composition du thé où il est abondamment dilué avec de l'eau. Il est également souvent transformé en crème, yaourt et fromage. Les autres aliments de base sont la viande, la farine et de plus en plus fréquemment le riz. La farine sert à confectionner toutes sortes de pâtes fraîches, farcies ou non, dans lesquelles sont ajoutés la viande, découpée en petits bouts, et quelques légumes. Elle est également utilisée pour faire des beignets et des gâteaux secs. C'est toujours un spectacle fascinant d'assister dans une yourte à l'élaboration du repas par la maîtresse de maison qui, malgré un espace réduit, souvent assise sur le bord du lit, réussit à rassasier autant de convives.

 

Activités chez l’habitant :

Les activités proposées dépendront de la disponibilité des familles au moment de votre présence, et de votre engagement personnel sur les opportunités qui se présenteront.

 

Réservations et inscriptions

Que vous vous inscriviez seul ou à plusieurs, votre groupe se constitue au fur et à mesure des inscriptions. 

Les prix affichés sont calculés pour des groupes de 2 à 6 participants.

Des tarifs préférentiels et conditions particulières pour groupes pré-constitués à partir de 3 personnes peuvent vous être proposés (nous consulter).

Le prix définitif dépend du nombre de participants effectifs au voyage, et pourra être réajusté à la baisse ou à la hausse également en fonction des disponibilités aériennes à la date où nous recevrons votre réservation. Nous vous consulterions alors à nouveau si les tarifs affichés n'étaient plus disponibles.

 

Chaque départ étant strictement limité en nombre de participants, il vous est conseillé de réserver en ligne ou de poser une option le plus tôt possible. Ceci peut se faire dès à présent en remplissant le formulaire pour réserver en ligne, le formulaire pour poser une option, ou par téléphone au +33 (0)4 90 49 97 40.

L’inscription se fait de façon immédiate si vous réservez en ligne et est conditionnée au versement d’un acompte. Plus d’infos sur la réservation en ligne

 

Si vous faites le choix de poser une option, vous recevrez la confirmation de sa prise en compte. Cette option sera valable pour une durée de 8 jours. Afin de la valider, il vous suffira dans ce délai de :

1 - remplir et valider le formulaire d'inscription en ligne

2 - verser votre acompte

Plus d’infos sur comment « poser une option »

 

Paiement :

L'acompte puis le solde peuvent être versés par paiement sécurisé en ligne par carte bancaire, ou par chèque bancaire, chèques vacances ou virement. Des règlements étalés sont possibles (nous contacter).

 

Après l’inscription :

A réception de votre inscription, nous vous adresserons une confirmation par email vous indiquant l'état de remplissage de votre groupe. Contrairement à la plupart des voyagistes, la quasi totalité de nos départs sont assurés (nous refusons même souvent du monde !) dans la mesure où nous ne visons pas la "rentabilisation" de nos voyages, mais bien l'aide et l'apport aux populations locales. Ainsi, nous faisons tout pour que les départs aient bien lieu, même quand il y a peu d'inscrits, dans les meilleures conditions possibles pour nos voyageurs qui sont tenus informés régulièrement du remplissage de leur groupe, et restent maîtres de leurs décisions à tout instant. Une liste du matériel préconisé et de la pharmacie vous seront envoyés, ainsi qu’une bibliographie complète sur le tourisme équitable et solidaire, la culture, les peuples, la géographie, et l'histoire de la région que vous allez visiter avec nous. Des notes d'information détaillées vous seront également adressées avant votre départ. Un échéancier vous sera envoyé, indiquant le montant restant à régler et le délai de règlement. Une réunion téléphonique de préparation au départ avec votre groupe pourra vous être proposée (si délai suffisant avant le départ). Au plus tard 15 jours avant votre départ, vous recevrez vos billets d’avion ainsi que le Carnet de voyage comportant tous les détails concernant votre voyage, les rendez-vous aux aéroports, les coordonnées des autres voyageurs de votre groupe, ainsi que de nombreux conseils pour profiter au mieux de ces rencontres.

 

Transparence :

Rencontres au bout du monde concrétise sa démarche de transparence, aussi bien envers ses membres voyageurs qu’envers ses intervenants locaux, en leur remettant le budget prévisionnel indiquant la répartition du prix payé pour le voyage.

> Téléchargez un exemple de "fiche transparence"

Nombre de voyageurs :

Options

Groupe utilisé uniquement pour le titre. Ne pas modifier.

Ville de départ *

Ville de départ :

assurance-annulation *

Assurance-annulation (2% du total) : Télécharger le livret des garanties

Assurance annulation options

Acompte à payer

à partir de 1 077,50  /pers.

Poser une option

Échangez sur ce circuit

Les voyageurs en parlent

Nos voyageurs n'ont pas encore laissé d'avis sur ce voyage.

Laisser un avis
Soyez le premier à laisser votre avis sur “La randonnée nomade, d’une yourte à l’autre”