Rencontres au Ladakh (Inde, Zanskar et Ladakh)Voyage n°8

Rencontres hivernales au Ladakh

Trek découverte


Note : 0/5
0 avis
Réserver

Groupe

4 à 8 personnes

Niveau

Soutenu (conditions climatiques rudes).

Caractéristiques

Randonnée : 15 jours | Nuits chez l'habitant : 13

Accompagnement

Animateur français

Pendant les mois d’hiver le Ladakh se retrouve isolé et le plus souvent recouvert d’un manteau de neige. Le silence règne et un curieux sentiment de sérénité s’empare de chacun. Cette époque de l’année est propice à la rencontre, les villageois s’attachant aux travaux domestiques entre deux fêtes religieuses. Partons ensemble pour le Ladakh en plein hiver, très loin des sentiers battus.

Points forts

  • Une expérience unique au cœur de l'Himalaya, en plein hiver, très loin des touristes
  • La visite des monastères et les fêtes religieuses
  • La proximité exceptionnelle avec le peuple zanskarpa.
  • Les nuits chez l'habitant qui donnent naissance à des moments d'échange précieux et intenses
  • Un encadrement français qualifié "tourisme solidaire" pour faciliter les échanges et les rencontres.
  • Une équipe professionnelle qui sait s'adapter au niveau du groupe.
  • La possibilité d'extension pour voir le fameux Taj Mahal de Agra en fin de séjour depuis Delhi
© Photos de Michel Birouste, saisies lors de son voyage au Ladakh avec Rencontres au bout du monde.

 

Ce voyage, comme tous les voyages de Rencontres au bout du monde, a obtenu le LABEL « GARANTIE TOURISME ÉQUITABLE ET SOLIDAIRE » de l’ATES.

Les familles des villages du Ladakh nous accueillent…

En route pour un autre monde très loin de notre monde… Ce voyage permet une expérience unique au cœur d’un Ladakh que peu de personnes connaissent, loin des circuits touristiques.

Le voyage permet cette année d’assister à 2 de ces fêtes, Dosmoche à Leh ou à Likir et le Tsechu de Stok, et de réaliser 2 randonnées sans grosses difficultés dans la vallée de la Markha et jusqu’à Photoksar par les gorges de la Yapola. Et comme c’est l’usage avec Rencontres au bout du monde, nous sommes hébergés chez l’habitant…

Rencontres au bout du monde est depuis 2004 l’initiateur d’une démarche visant à donner aux communautés villageoises du Zanskar la maîtrise de l’activité touristique dans la vallée. C’est dans ce cadre, équitable et solidaire, que s’est développée l’idée de l’accueil chez l’habitant que nous pouvons expérimenter durant ce voyage.

Jour 1

Vol international pour Delhi.

Jour 2

Vol intérieur Delhi / Leh Un des plus extraordinaires vols qui soit, au dessus des montagnes de l'Himalaya. Nous rejoignons le jardin endormi de Dolma et Dorje dans le centre de Leh, où nous sommes attendus pour un thé d'accueil. Repos à Leh et nuit en guest house.

Jour 3

A l’occasion de la fête de Dosmoche la rue principale est noire de monde. Nous rendrons au monastère de Likir pour assister aux danses masquées des moines. Visite du fort de Leh qui domine la ville et des temples de Namgyal Tsoma perchés encore plus haut. Nuit en guest house.

Jour 4

Excursion dans la vallée de l’Indus et visite des monastères les plus importants comme Tikse et Hemis. Nuit en guest house.

Jours 5 à 12

Randonnée dans la vallée de la Markha. Nous rejoignons la vallée de la Markha, d’abord par la route jusqu’à Chilling avant de démarrer la randonnée qui nous mène en 2 à 3h jusqu’au premier village Kaya. Malgré son succès la Markha est restée authentique avec ses hébergements chez l’habitant. En hiver la fréquentation reste très faible et un sentier plus facile suit le fond de la vallée en remontant la rivière le plus soulent gelée. Après les étapes dans les villages de Sara et de Markha nous voici à Hangkar où nous passons 2 nuits. Ce village est surmonté d’un ancien monastère fortifié toujours aussi impressionnant dans son état délabré. Retour à Leh en 3 jours.

Jour 13

Nous nous rendons au monastère de Stok, de l’autre côté de l’Indus pour assister aux danses sacrées des moines à l’occasion du Tsechu hivernal.

Jours 14 à 20

Randonnée vers Photoksar par les gorges de la Yapola. Transfert en véhicule jusqu’au village de Phanjila. En route nous visitons les célèbres monastères de Alchi et de Lamayuru. De Phanjila nous remontons les gorges de la rivière Yapola avec une première halte au hameau de Ascuta où quelques familles s’occupent des troupeaux. Ces gorges sont vraiment spectaculaires et d’une accessibilité beaucoup plus facile en hiver avec les porteurs. Nous poursuivons jusqu’au petit village de Machu haut perché face aux parois des montagnes, enfin le troisième jour nous atteignons le village de Photoksar où nous passons 2 nuits, dans les familles que nous connaissons depuis des années, qui sont comme notre famille. Retour à Leh en 2 jours, soit par le même chemin, soit par Hanupata si la piste est dégagée.

Jour 21

Journée libre à Leh. Nuit à la guest house.

Jours 22 et 23

Vol pour Delhi, possibilité de faire une ultime balade et quelques derniers achats à Delhi, puis vol retour pour la France (arrivée le jour 23).

04/02/2018 au 26/02/2018

3730 € (6 à 8 personnes)

3970 € (5 personnes)

4190 € (4 personnes)

 

12/02/2018 au 06/03/2018

3695 € (6 à 8 personnes)

3935 € (5 personnes)

4155 € (4 personnes)

 

Le prix du voyage comprend :

  • Les vols* réguliers aller/retour depuis la France toutes taxes comprises (prix sous réserve de disponibilités et de fluctuations des taxes aériennes)
  • Tous les transports et transferts en véhicule privé avec chauffeur (voiture ou minibus) sauf transports urbains personnels en ville (lors des journées libres à Delhi).
  • Les repas (sauf à Leh et Delhi).
  • Les hébergements en chambres doubles à la guest-house Jigmet à Leh ou équivalent, chez l'habitant en chambres doubles ou plus selon disponibilités, en chambres individuelles à l'hôtel Wongdhen House à Delhi ou équivalent. Nuits en plein air durant la randonnée. Les hébergements chez l'habitant se font dans des conditions de confort "local" très sommaire, respectant les modes de vie traditionnels.
  • L'encadrement : 1 animateur français RBM et 1 guide local anglophone, équipiers et cuisiniers (population ladakhi).
  • Les droits d'entrée et donations dans les monastères.
  • La contribution au Fonds de Développement de RBM au Ladakh
  • L'assurance assistance rapatriement.

*Vols internationaux réguliers sur les compagnies Lufthansa, KLM Air France, Jet Airways, Austrian, Jet Airways, et vols intérieurs réguliers sur Air India, Jet Airways, ou équivalent (selon dates de départ). 

 

Le prix du voyage ne comprend pas :

  • L'assurance annulation (en option), l'assurance individuelle "accidents corporels".
  • Le visa à acheter individuellement avant le départ (renseignements sur https://indianvisaonline.gov.in/visa/index.html)
  • Le matériel de couchage (duvet, matelas) qui sera transporté par nos porteurs, ni le matériel de marche.
  • Les boissons alcoolisées ou hors repas.
  • Les transports, transferts, et excursions à Delhi.
  • Les repas à Leh et à Delhi, qui seront pris librement (prix très modestes).
  • Les nuits supplémentaires éventuelles à Leh et Delhi en cas d’annulation des vols retours Leh / Delhi.
  • Le supplément éventuel à payer pour le vol international retour sur l'Europe en cas de retour trop tardif à Delhi (cas de force majeure).
  • Les médicaments.
  • L'adhésion annuelle individuelle obligatoire à Rencontres au bout du monde pour les personnes majeures (sauf ouvrants-droit Comités d'Entreprises). Nous consulter pour obtenir le montant de l'adhésion.

Possibilité d’extension pour visiter le Taj Mahal de Agra (fermé le vendredi) en supplément. Hôtel dans le quartier tibétain de Delhi. Nous préciser dès la réservation si vous souhaitez prendre cette extension car cela impacte les billets d'avion pour le retour.

Télécharger les conditions de vente de ce voyage équitable et solidaire au Zanskar

 

Altitude, forme physique, santé  

Avertissement : ces indications ne se substituent en aucun cas aux conseils médicaux que nous vous conseillons de prendre auprès de votre médecin.

 

Nous ne privilégions pas la performance sportive, contrairement à la majorité des organisateurs de voyages qui se rendent au Ladakh, mais plutôt les rencontres avec les populations, ce qui demande de prendre son temps, et donc des étapes plus courtes et des journées d’arrêt complet. Nous progressons donc toujours très lentement et nous emmenons souvent des personnes peu habituées ou entraînées, qui soufflent peut-être un peu plus que d'autres, mais reviennent emballées ! Ce sont toujours ces personnes qui «ont raison», car en montagne, avec nous, ce sont les plus lents qui imposent le rythme aux plus rapides, et les arrêts de regroupement sont fréquents. Personne ne connaît ni ne peut connaître à l'avance ses réactions vis à vis de l'altitude... Il existe des tests mais difficiles d'accès et couteux, sans être, par ailleurs, entièrement fiables.

 

Il faut distinguer deux problèmes liés à l'altitude : l'un que l'on peut "gérer", l'autre non !

> le premier : l'essoufflement. A 4000 m, vous ne pouvez pas marcher sans être essoufflé, surtout en montée. Quand vous montez un col, même très lentement, c'est un peu comme si vous courriez ici ! C’est une question d'entrainement et de capacité de récupération de chacun. Les solutions : entrainement soutenu (jogging, longues marches, etc.) au moins 2 à 3 mois avant de partir.

> le deuxième : le "mal aigu des montagnes" (MAM). Beaucoup plus sérieux et dangereux, il reste très rare.
 Il n'y a pas de règle générale : tous les profils sont susceptibles de
souffrir du MAM, mais les risques que cela vous arrive restent faibles (des centaines de personnes non entraînées se rendent au Ladakh chaque année sans problème). Les symptômes sont variables, mais connus et observés avec attention par nos encadrants. En cas de MAM, il est impératif et urgent de redescendre à des altitudes inférieures. L'hôpital de Leh est pourvu d'un caisson hyperbare.

 

L'altitude de Leh (3700 m) et les quelques jours que nous y passons sont suffisants pour l'adaptation. Nous avons de plus nos «petites recettes» dont nous vous ferons part, et qui ont fait leurs preuves depuis que nous organisons ces voyages, afin de limiter les risques et les symptômes légers mais désagréables qui touchent quasiment tout le monde (nausées et maux de têtes les premières 24 à 48 h).

 

A propos des hébergements chez l'habitant au Zanskar :

Etant donné les conditions d’extrême pauvreté et d’isolement dans lesquelles vivent les villageois du Zanskar, les conditions de confort et d’hygiène sont plus que rudimentaires et loin d’être garanties «aux normes» occidentales !!! Il est impératif et nécessaire de parvenir à faire abstraction des désagréments que cela provoque, afin de profiter pleinement de votre séjour.

 

Les conditions dans lesquelles s’effectuent ces séjours sont parfois ressenties comme “pénibles” et demandent pour chaque participant :

- une bonne préparation mentale,

- de bien s’informer avant le départ sur la culture et les modes de vie du Zanskar,

- une grande capacité d’adaptation.

 

Au Zanskar comme sur toutes nos destinations, il n'a jamais été question de transposer nos conditions de vie, mais de chercher à "partager" à tous points de vue celles des populations locales, sans quoi un "fossé" est immédiatement posé entre le voyageur et ces populations. Au contraire, l'expérience montre que notre volonté d'intégration est toujours très appréciée, même si elle surprend souvent ces populations plus souvent habituées aux comportements et exigences du tourisme "classique". Pour nous, c'est un tout petit prix à payer en regard de la qualité des rencontres que cela permet. Le niveau d'hygiène au Zanskar étant ce qu'il est, conditionné de plus par des conditions de grande pauvreté, nos partenaires locaux sont missionnées pour "préparer" au mieux les familles sans pour autant que nous ayons "exigé" quelque "standard" à l'occidentale que ce soit.

 

Concernant les toilettes et possibilités de se laver :

Il s'agit bien de conditions "locales", qui varient d'une famille à l'autre. Pour les toilettes, cela va des toilettes "sèches" au "petit coin" dans la nature. Pour se laver, un espace isolé est le plus souvent prévu à l'intérieur des maisons qui ne sont cependant presque jamais équipée en eau courante. Parfois, c'est à la rivière qu'il faut aller... L'eau est fournie en "baquets" avec un godet, ainsi que le font un bon milliard de personnes en Inde, permettant ainsi entre autres d'éviter le gaspillage de l'eau. Il est presque toujours possible de demander un peu d'eau tiède mais il ne faut pas en abuser car les ressources en énergie sont rares.

 

Eau et nourriture chez l’habitant :

Certains groupes sont équipés de filtres à eau mais sinon, il est conseillé de traiter l’eau à l’aide de pilules purificatrices (recommandées dans votre équipement pharmacie). Pour limiter les risques infectieux, il est vivement recommandé de se laver les mains soigneusement avec du savon chaque fois que cela sera possible. Pour les séjours villageois en immersion, la nourriture est préparée localement par les familles d’accueil exclusivement à partir de denrées locales et traditionnelles.

 

Activités chez l’habitant :

Les activités proposées dépendront de la disponibilité des villageois au moment de votre présence, et de votre engagement personnel sur les opportunités qui se présenteront.

 

Réservations et inscriptions

Que vous vous inscriviez seul ou à plusieurs, votre groupe se constitue au fur et à mesure des inscriptions.

Les prix affichés sont calculés pour des groupes de 5 à 8 participants.

Des tarifs préférentiels et conditions particulières pour groupes pré-constitués à partir de 4 personnes peuvent vous être proposés (nous consulter). Supplément pour petits groupes inférieurs à 4 personnes : nous consulter.

Le prix définitif dépend du nombre de participants effectifs au voyage, et pourra être réajusté à la baisse ou à la hausse également en fonction des disponibilités aériennes à la date où nous recevrons votre réservation. Nous vous consulterions alors à nouveau si les tarifs affichés n'étaient plus disponibles.

 

Chaque départ étant strictement limité en nombre de participants, il vous est conseillé de réserver en ligne ou de poser une option le plus tôt possible. Ceci peut se faire dès à présent en remplissant le formulaire pour réserver en ligne, le formulaire pour poser une option, ou par téléphone au +33 (0)4 90 49 97 40.

L’inscription se fait de façon immédiate si vous réservez en ligne et est conditionnée au versement d’un acompte. Plus d’infos sur la réservation en ligne

 

Si vous faites le choix de poser une option, vous recevrez la confirmation de sa prise en compte. Cette option sera valable pour une durée de 8 jours. Afin de la valider, il vous suffira dans ce délai de :

1 - remplir et valider le formulaire d'inscription en ligne

2 - verser votre acompte

Plus d’infos sur comment « poser une option »

 

Paiement :

L'acompte puis le solde peuvent être versés par paiement sécurisé en ligne par carte bancaire, ou par chèque bancaire, chèques vacances ou virement. Des règlements étalés sont possibles (nous contacter).

 

Après l’inscription :

A réception de votre inscription, nous vous adresserons une confirmation par email vous indiquant l'état de remplissage de votre groupe. Contrairement à la plupart des voyagistes, la quasi totalité de nos départs sont assurés (nous refusons même souvent du monde !) dans la mesure où nous ne visons pas la "rentabilisation" de nos voyages, mais bien l'aide et l'apport aux populations locales. Ainsi, nous faisons tout pour que les départs aient bien lieu, même quand il y a peu d'inscrits, dans les meilleures conditions possibles pour nos voyageurs qui sont tenus informés régulièrement du remplissage de leur groupe, et restent maîtres de leurs décisions à tout instant. Une liste du matériel préconisé et de la pharmacie vous seront envoyés, ainsi qu’une bibliographie complète sur le tourisme équitable et solidaire, la culture, les peuples, la géographie, et l'histoire de la région que vous allez visiter avec nous. Des notes d'information détaillées vous seront également adressées avant votre départ. Un échéancier vous sera envoyé, indiquant le montant restant à régler et le délai de règlement. Une réunion téléphonique de préparation au départ avec votre groupe pourra vous être proposée (si délai suffisant avant le départ). Au plus tard 15 jours avant votre départ, vous recevrez vos billets d’avion ainsi que le Carnet de voyage comportant tous les détails concernant votre voyage, les rendez-vous aux aéroports, les coordonnées des autres voyageurs de votre groupe, ainsi que de nombreux conseils pour profiter au mieux de ces rencontres.

 

Transparence :

Rencontres au bout du monde concrétise sa démarche de transparence, aussi bien envers ses membres voyageurs qu’envers ses intervenants locaux, en leur remettant le budget prévisionnel indiquant la répartition du prix payé pour le voyage.

> Téléchargez un exemple de "fiche transparence"

Nombre de voyageurs :

Options

Groupe utilisé uniquement pour le titre. Ne pas modifier.

Ville de départ *

Ville de départ :

assurance-annulation *

Assurance-annulation (2% du total) : Télécharger le livret des garanties

Assurance annulation options

Acompte à payer

à partir de 1 847,50  /pers.

Poser une option

Échangez sur ce circuit

Les voyageurs en parlent

Nos voyageurs n'ont pas encore laissé d'avis sur ce voyage.

Laisser un avis
Soyez le premier à laisser votre avis sur “Rencontres hivernales au Ladakh”