Rencontres au Kirghizstan
Circuit 2 18 jours | Randonnées découverte
Retour à l'accueil du site

Des Monts Célestes à Issyk Kul la Perle du Kirghizstan

Juillet à septembre
DURÉE

18 jours

Randonnée pédestre :
8 à 9 jours

Sous la yourte :
4 nuits

Chez l'habitant :
de 3 à 6 nuits

GROUPE

4 à 10 personnes

NIVEAU

Soutenu.
(de 5 à 8 h de marche et dénivelés positifs jusqu'à 1000 m par jour)

Accessible aux enfants à partir de 11 ans pratiquant la randonnée pédestre très régulièrement.
> voir rubrique "Forme physique, santé" en fin de programme sur cette page

PORTAGE

Chevaux

ACCOMPAGNEMENT & ENCADREMENT

Animateur français qualifié "tourisme solidaire" et formé par RBM, guides et équipiers kirghiz

Points forts de votre voyage

  • La combinaison d'une randonnée en haute montagne (4 cols au dessus de 3000m), de rencontres, et de découverte de la vie locale.

  • L'accueil, et le partage de la vie quotidienne des bergers cavaliers nomades.

  • Les nuits sous la yourte.

  • Un accompagnement francophone qualifié "tourisme solidaire" pour faciliter les échanges et les rencontres.

  • La baignade et la douceur des rives du Lac Issyk-Kul.
Dates et tarifs séjour + vols prix par personne,
toutes taxes comprises* au départ de Paris
Départs également possibles de : Amsterdam, Genève, Marseille, Nice.

14/07/2017 au 31/07/2017
2105 EUR (9 à 10 personnes)
2215 EUR (7 à 8 personnes)
2330 EUR (5 à 6 personnes)
03/08/2017 au 20/08/2017
2295 EUR (9 à 10 personnes)
2395 EUR (7 à 8 personnes)
2495 EUR (5 à 6 personnes)
01/09/2017 au 18/09/2017
1990 EUR (9 à 10 personnes)
2090 EUR (7 à 8 personnes)
2210 EUR (5 à 6 personnes)

Que vous vous inscriviez seul ou à plusieurs, votre groupe se constitue au fur et à mesure des inscriptions.

Supplément pour petits groupes inférieurs à 5 personnes : nous consulter.

*Vols internationaux réguliers sur les compagnies Aeroflot, Royal Rossiya, Turkish, Ukraine Airlines, ou équivalent (selon dates de départ).

Ces prix pourront être réajustés à tout moment jusqu'à la date de votre réservation ferme en fonction des tarifs disponibles à cette date.

> La transparence financière avec RBM


Le prix comprend :
  • Les vols réguliers depuis Paris toutes taxes comprises (prix sous réserve de disponibilités et de fluctuations des taxes aériennes).
  • Tous les transports et transferts en véhicule privé avec chauffeur (voiture ou minibus).
  • Tous les repas, pique-niques et matériel de cuisine pour la randonnée.
  • Les hébergements, en chambres simples ou doubles suivant disponibilités pour les nuits à Bishkek et chez l'habitant à Kyzul Tuu et Kum Döbö. Sous la yourte : généralement de 4 à 8 personnes dans 1 yourte, en bivouac sous la tente pendant les randonnées.
  • L'encadrement : 1 animateur RBM et 1 guide kirghiz francophone ou anglophone, équipiers et cuisiniers (population kirghize).
  • Les chevaux de bât pour le portage durant la randonnée.
  • Les droits d'entrée (musées et sites).
  • La participation au Fonds de Développement de RBM au Kirghizstan
  • L'assurance assistance rapatriement.
Le prix ne comprend pas :
  • L'assurance annulation (en option), l'assurance individuelle "accidents corporels".
  • Le visa (ressortissants français exemptés pour un séjour touristique inférieur à 30 jours).
  • Le matériel de camping et de couchage (tentes, duvets, matelas) qui seront transportés par les chevaux de bât.
  • Les boissons alcoolisées ou hors repas.
  • Les médicaments.
  • L'adhésion annuelle obligatoire à Rencontres au bout du monde (17 EUR en 2017) - sauf ouvrants-droit Comités d'Entreprises.





> Détail des prestations et conditions générales

Lacs et montagnes,
joyaux de Kirghizie.

Dans les villages situés à l'écart des circuits touristiques, les familles kirghizes produisent localement, et développent une "économie" autarcique. Nous y sommes accueillis et découvrons traditions, artisanat, pratiques agricoles, production alimentaire, habitat.

Après quelques jours de vie kirghize rythmée par les saisons de nomadisme et les travaux des champs, nous abordons à pied la remontée vers le Nord au travers des Tian Shan, les “Monts Célestes”, accompagnés par nos amis éleveurs nomades et leurs chevaux. Au son de leurs chants incessants, nous randonnons dans un paysage varié et très peu visité, de cols en rivières, de lacs en pâturages, à la rencontre de bergers vivant sous la yourte ou de chasseurs aigliers. Ponctuée par une journée de repos (près de sources d'eau chaude), cette randonnée très originale nous mènera jusqu'aux rivages du Lac Issyk-Kul, la “Perle” du Kirghizstan, véritable petite mer protégée comme un trésor par deux chaînes de montagnes au cœur des Tian Shan. Nuits en camp sous la tente, sous la yourte, ou chez l'habitant (en septembre, avec un peu de chance, nous participons au démontage des yourtes et accompagnons la transhumance des moutons.

 

> Découvrez les témoignages et photos de nos voyageurs en Asie Centrale

> Nos projets solidaires au Kirghizstan

> Nos autres circuits Rencontres au Kirghizstan

Le programme jour après jour...

Marche : cet itinéraire a été adapté à des marcheurs de niveau "moyen". Les passages de cols nécessitent un bon entraînement préalable mais ne présentent pas de difficulté technique particulière. Les dénivelés sont modérés mais les étapes relativement longues (5 à 8 heures par jour hors arrêts).

 

Les temps de randonnée sont donnés à titre indicatif pour un marcheur moyen. Ce programme établi avec les communautés de villageois et de bergers pourra subir quelques modifications sans toutefois perdre son esprit original.

Jour 1 : Vol vers Bishkek. Arrivée au petit matin du jour 2 à Bishkek. Fin de nuit chez l’habitant dans une maison typique ou à l’hôtel.

Jour 2 : Découverte de cette ville surprenante, immense jardin urbain datant de l'ère soviétique, visite du "Osh Bazar" de Bishkek toujours animé et coloré. Possibilité pour ceux qui le souhaitent d'expérimenter le fameux "bain traditionnel". Nuit à Bishkek. En septembre un match impresionnant de “kok boru” (“bouzkashi”) : polo kirghiz avec la dépouille d'une chèvre.

Jour 3 : Minibus pour le village de Kum Dobo (2000 m, 4h30), très peu visité par les touristes. En route, arrêt à la tour de Burana (11è siècle). Dîner et nuit à la coopérative d'artisanat créée par les femmes de ce village, dont nous soutenons la création et la commercialisation de l’artisanat. Découverte de la fabrication des fameux tapis kirghiz "shyrdak" et "ala kiyiz", de nombreuses traditions et chansons kirghizes.

Jour 4 : Après une matinée avec les habitants de Kum Dobo, départ pour Kochkor (23 km). Si samedi, visite de son fameux marché aux bestiaux. Visite des coopératives locales d'artisanat. Puis, en véhicule, nous rejoignons, par une très jolie route, Doboluu, petit village d'où sont originaires nos palefreniers. Dîner où, avec un peu de chance, nous entendons chanter la grande épopée de Manas, héros mythique du peuple kirghiz et les chants traditionnels, nuit chez l'habitant.

Jour 5 : Découverte du village et de ses infrastructures (école, lycée agricole, musée, dispensaire), toujours en fonction depuis la chute de l'Union Soviétique. En fin de matinée, nous reprenons la route et longeons les eaux tumultueuses de la rivière Naryn pour rejoindre le “jailoo” (pâturage d'été) de Keng Saz. Pique nique en route. Nuit sous la yourte ou la tente.

Jour 6 : Découverte de la vie des nomades rythmée par la traite des juments et la fabrication du "koumys" (lait de jument fermenté), traite des vaches et écrémage du lait, promenade et randonnée à pied ou à cheval, flânerie, et repos. Nuit sous la yourte ou la tente.

Randonnée
(bivouacs sous tente toujours à proximité d'un point d'eau ou d'une rivière)

Jour 7 (6 heures de marche) : Depuis un joli canyon, nous remontons tranquillement les pâturages en nous arrêtant de temps à autre chez les bergers et chasseurs, jusqu'au pied de notre premier col.

Jour 8 (5 à 6 heures de marche soutenue) : Traversée par le col la chaîne de Djetim, puis redescente jusqu'au bivouac 750 mètres plus bas au bord d'une rivière en compagnie des troupeaux de chevaux semi-sauvages.

Jour 9 (5 à 6 heures de marche) : Après une pose pour goûter le "koumys" de nos amis bergers, nous traversons d'immenses steppes pour rejoindre la vallée de Balgar. Le soir, nous rendons visite à la famille d'Altynbek au hameau situé à quelques centaines de mètres du camp. Possibilité de prendre un bain chaud dans leur sauna privé ("bagna"). Nuit en bivouac.

Jour 10 (5 à 6 heures de marche) : Nous contournons la chaîne de Kara Raman (Sanglier Noir). Magnifiques vues sur la chaîne que nous venons de traverser, puis nous remontons une vallée encaissée jusqu'à une étendue plane, zone de confluence de plusieurs rivières. Dans cette zone reculée nous croisons malgré tout quelques bergers et leurs troupeaux. Nuit en bivouac.

Jour 11 (6 heures de marche) : Sautant de ruisseaux en ruisseaux, nous traversons de nombreuses zones humides pour atteindre un col "sans nom" au paysage lunaire (3727 m) offrant une magnifique vue sur les glaciers du Kara Raman. Redescente vers le lac Teshik Kol (lac percé) aux eaux turquoises et arrivée dans la vallée au châlet de Jiluu Suu (eaux chaudes) à coté duquel nous établissons notre camp.

Jour 12 : journée de repos. Nous partageons la vie des bergers et gardiens des sources chaudes où nous allons nous délasser. Au programme : flânerie, repos, pèche, jeux à cheval... Nous découvrons aussi un art kirghiz en voie de disparition : la chasse à l'aigle.

Jour 13 (8 heures de marche) : Nous empruntons l'ancienne route du col de Ton (4013m) pour traverser la chaîne imposante de Teskeï qui longe la berge Sud du lac Issik-Kul. Cette route n'est désormais plus praticable que pour les troupeaux qui sont très nombreux à passer là pendant les transhumances. Nuit en bivouac au Jaïloo de Ton, à proximité des yourtes des bergers.

Jour 14 (6 à 7 heures de marche) : Nous redescendons en contournant les reliefs pour arriver dans une immense vallée où subsistent encore d'anciens Kolkhoses. Une fois la vallée traversée, il nous faut encore gravir les pentes d'un col assez raide. Mais l'effort en vaut la chandelle car il offre une magnifique vue sur le lac Issik-Kul. Nuit sous la yourte au Jailoo de Karala Archa.

Jour 15 (3,5 heures de marche) : Dernier jour de randonnée, très agréable, dans les canyons arides rouges et ocres dominants le lac Issik-Kul. Nuit en camp de yourte à 800m du lac, à proximité d'un site de sources sacrées auxquelles les kirghiz attribuent la capacité de favoriser la natalité.

Jour 16 : Transfert en minibus à Bokombaevo. Visite intéressante de l'atelier d'un peintre inspiré et d'une coopérative spécialisée dans la production du feutre qui habille les yourtes ("boz uü" : littéralement maison grise). Route jusqu''au village de Kyzyl Tou réputé pour la qualité de ses yourtes. Visite d'un atelier où l'on fabrique l'ossature en bois des yourtes. Repas et nuit chez une famille du village.

Jour 17 : Retour à Bishkek en minibus (4 à 5 heures). Shopping et visites. Juste le temps de faire quelques emplettes (artisanat d'Asie Centrale, grands magasins et boutiques à la mode russe,...) et d'écrire vos cartes postales pour les amis et la famille restés en Europe. Fin août un match inoubliable de “kok boru” (“bouzkashi”), polo kirghiz avec la dépouille d’un chevreau).

Jour 18 : Vol retour vers la France (arrivée le même jour)

> Nos autres circuits Rencontres au Kirghizstan

> Forme physique, santé

Retour à l'accueil du site
> Pour vous inscrire, remplissez votre bulletin d'inscription : Cliquez-ici <
RESERVATIONS ET INSCRIPTIONS