Birmanie

Pays de la générosité et de la convivialité par excellence, la Birmanie vous accueille en toute authenticité, pour un voyage chez l'habitant au plus prÚs de la réalité birmane et loin des sentiers touristiques traditionnels, sans oublier pour autant les incontournables Bagan, Rangoun, Mandalay... Ensemble, concevons un voyage sur-mesure 100% personnalisé !

Trier par : 

Conseils d'expert

  • CosmĂ©tique traditionnel de la Birmanie, vous l'apercevrez sur de nombreuses les joues birmanes : le thanaka ! Il s'agit de la poudre de l’écorce de l'arbre portant le mĂȘme nom. Les femmes et enfants l'appliquent sur leurs joues, parfois en rond, parfois brossée, parfois juste une pointe sur le nez... Le thanaka est connu pour ses nombreuses vertus. À essayer absolument lors de votre sĂ©jour !
  • Caresser les enfants sur la tête, pointer du doigt ou des pieds des personnes ou des images de Bouddha sont considérés comme un manque de respect et une marque d'impolitesse.
  • Gardez votre calme et n’élevez pas trop la voix car cela est considéré comme un manque d’éducation. Même dans un lieu public comme les restaurants, évitez de parler trop fort.
Je contacte un expert

Nos voyageurs
témoignent

Note : 5/5
Françoise
Nous vous envoyons un peu de soleil birman et vous livrons en vrac quelques images de notre sĂ©jour : les motos transportent toute la famille, les enfants s’entassent derriĂšre le conducteur tandis que madame posĂ©e avec Ă©lĂ©gance en amazone porte son bĂ©bĂ© endormi. Les voitures possĂšdent le volant Ă  droite mais la conduite est Ă©galement Ă  droite, un vrai sport pour doubler ! Le TGV birman (Train Ă  Grande Vibrations) offre le temps de faire de belles rencontres. Les marchĂ©s sont colorĂ©s et animĂ©s avec une variĂ©tĂ© incroyable de fruits, lĂ©gumes et prĂ©parations Ă©tranges, les Ă©tals de tissus multicolores font la joie des amateurs de textiles. Les hommes au sourire rougi par le bĂ©tel sont vĂȘtus du longyi, les femmes toujours Ă©lĂ©gantes portent la jupe longue traditionnelle et ornent leur pommettes de Tanaka jaune. La religion bouddhiste est majoritaire mais nombreux sont les birmans qui respectent Ă©galement de vieilles croyances animistes. Les monastĂšres sont remarquablement bien entretenus grĂące aux dons des fidĂšles et mĂȘme les plus pauvres investissent quelques milliers de kyats dans une feuille d’or qui sera collĂ©e sur une statue ou dans des fleurs qui dĂ©coreront un sanctuaire. Nous sommes souvent invitĂ©s Ă  nous joindre aux villageois pour les cĂ©rĂ©monies religieuses suivies d’un repas partagĂ©. Nous passons notre temps Ă  enlever et remettre nos chaussures et chaussettes avant de visiter pagodes et monastĂšres! Chaque repas est un festival de plats diffĂ©rents (nous avons atteint un jour le score de 18 plats) la soupe est servie midi et soir. Nos genoux s’habituent comme ils peuvent Ă  la position accroupie alors que tous les birmans semblent parfaitement Ă  l’aise. Partout, les signes de bienvenue et les sourires nous accueillent. Nous avons la chance d’assister Ă  un festival oĂč des ballons d’air chaud ornĂ©s de milliers de bougies s’élĂšvent dans le ciel et Ă©clatent en feu d’artifice. Sur le lac Inle, on se dĂ©place en pirogue Ă  moteur et on zigzague au milieu des maisons sur pilotis et des jardins flottants. Nous vivons des moments inoubliables avec les villageois Pa O, ethnie qui jouit d’une relative autonomie. Nous nous adaptons sans difficultĂ© Ă  quelques jours de confort sommaire, toilette collective au seul point d’eau du village, couchage amĂ©nagĂ© sous la moustiquaire. Nos hĂŽtes nous emmĂšnent Ă  moto sur des sentiers de montagne chaotiques, les riziĂšres et les jardins potagers en terrasses affichent un camaĂŻeu de vert. Une fĂȘte avec les villageois est organisĂ©e en notre honneur et nous apprĂ©cions le plaisir simple de chanter et danser avec eux. La pĂ©niche permet de visiter Ă  notre rythme et en douceur les villages qui bordent la riviĂšre Irrawaddy. Le site archĂ©ologique de Bagan, un vĂ©ritable bijou avec prĂšs de 3000 temples, stupas et pagodes est le paradis des photographes ! AprĂšs une prolongation de 8 jours pour visiter Ă  notre guise une autre rĂ©gion, nous rentrons chargĂ©s d’une multitude de souvenirs Ă  partager. Françoise et Jean Louis

La Birmanie peut ĂȘtre visitĂ©e toute l'annĂ©e.

De fin Octobre à la fin du mois d’Avril, c’est la saison sèche. Les températures ne sont pas trop élevées et il ne pleut quasiment pas. Il peut faire même frais ou froid de fin Novembre à fin Février, une fois le soleil couché, notamment dans les montagnes (jusqu'Ă  5° la nuit) ou dans les plaines vers Bagan.

A partir de la mi-Février, les températures augmentent petit à petit. Il fait alors très chaud à partir de la fin du mois de Mars jusqu’en Juin (jusqu'à 40°C à Yangon, davantage encore à Mandalay et Bagan).

Les pluies arrivent petit à petit alors et radoucissent les températures. Il peut pleuvoir plus souvent, jusqu’en Octobre. Souvent en fin de journée ou la nuit, les périodes de pluies diffèrent d’une région à l’autre et il ne pleut vraiment pas tous les jours. La saison des pluies est sans aucun doute aussi une saison agréable pour visiter ces pays. Les températures sont plus clémentes et la nature est verdoyante.

Formalités administratives :

Passeport avec une durée de validité au moins égale à six mois aprÚs la fin prévue du séjour dans le pays.
Visa à acheter individuellement avant le départ - Renseignements ici.

Santé :

Au jour de l’édition du prĂ©sent document, en dehors des vaccinations usuelles conseillĂ©es (DT Polio, BCG, etc.), aucune vaccination nÊŒest obligatoire. Les vaccins contre les hépatites A et B et la fièvre typhoïde sont recommandés ainsi qu'un traitement antipaludéen. Une protection efficace contre les piqûres de moustiques est vivement conseillée. Le Ministère des Affaires Étrangères recommande également aux voyageurs de se vacciner contre l’encéphalite japonaise en cas de séjour en zone rurale. Des conseils mĂ©dicaux seront communiquĂ©s Ă  titre indicatif aux participants (liste de mĂ©dicaments). Il est cependant vivement conseillĂ© Ă  chaque voyageur de consulter son mĂ©decin traitant habituel et/ou un service mĂ©dical international avant le dĂ©part en lui prĂ©cisant la destination, ainsi que la rubrique « Conseils aux voyageurs » du site du MinistĂšre français des affaires Ă©trangĂšres.

Ne buvez jamais de l’eau du robinet, mais uniquement l’eau minérale en bouteille scellée. Lorsque l’eau minĂ©rale n’est pas disponible, vous pourrez si vous le souhaitez traiter l’eau Ă  l’aide de pilules purificatrices (recommandĂ©es dans votre Ă©quipement pharmacie). Pour limiter les risques infectieux, il est vivement recommandĂ© de se laver les mains soigneusement avec du savon chaque fois que cela sera possible.

D'autres envies de voyages...