Nos projets solidaires

À propos de notre fonds de développement

Nos projets solidaires en Inde

Nos projets solidaires au Kirghizstan

Nos projets solidaires en Mongolie

Nos projets solidaires au Népal

Le fonds de développement 

Financement

Un montant prélevé sur les frais de participation à nos voyages est affecté au Fonds de développement (FDD) pour chaque destination. Le FDD est inclus dans le calcul du budget initial pour chaque voyageur mais fait l’objet d’une décision de CA (validée en AG) en fin d’exercice pour en déterminer le montant définitif.

Décisions

L’accord pour le soutien d’un projet de développement local par Rencontres au bout du monde est donné par le Conseil d’Administration de Rencontres au bout du monde sur recommandation de ses Groupes Pays, après examen de l’éligibilité du projet vis à vis des critères déterminants de la Charte Rencontres au bout du monde spécifique aux projets de développement. Cette charte, votée en AG, précise entre autres que pour bénéficier d’un soutien de Rencontres au bout du monde, il est nécessaire que le projet émerge d’une initiative locale au bénéfice de l’intérêt commun.

Afin de ne pas encourager une forme de « course aux projets », les sommes non dépensées sont placées en France sur un compte d’épargne solidaire (Livret d’Epargne Solidaire « La Nef »), en attendant les décisions d’affectation.

Critères d’éligibilité des projets

Rencontres au bout du monde n’est pas un organisme spécialisé dans le développement ni la coopération internationale. Afin de garantir une pertinence à ses projets de soutien aux populations locales, Rencontres au bout du monde s’engage à respecter certains critères définis dans sa « Charte des critères liés au soutien de projets de développement par Rencontres au bout du monde ».

> Télécharger la charte

Nos projets solidaires en Inde

 

Achat de matériel informatique pour les enfants des rues • Jaipur, Rajasthan

Éducation

Des ordinateurs pour les enfants du « TAABAR Children home »

TAABAR Children home est un centre de transit pour enfants des rues qui accueille des garçons, la plupart du temps fugueurs ou perdus. Ils y sont logés, nourris, et y suivent des cours. L’objectif de ce projet était de les initier à diverses activités autant pratiques que culturelles, de parfaire leur éducation, ceci afin de permettre leur réinsertion dans la société et de leur donner des outils pour construire leur avenir.

Avant le financement de ce projet, l’une des bases nécessaires pour construire cet avenir était l’apprentissage de l’informatique mais très peu de matériel était disponible pour ce faire. L’acquisition d’ordinateurs a donc permis à ces enfants d’obtenir une formation initiale et une ouverture sur le monde grâce à internet. Ils acquièrent désormais les connaissances indispensables à leur remise à niveau et leur réintégration dans un parcours scolaire.

Matériel acheté : 22 ordinateurs, 22 tables, 30 chaises, 2 imprimantes, 1 télévision LED et un bureau.

Participation Rencontres au bout du monde : 739 500 roupies, soit près de 9 730 € // Partenaires : TAABAR Children Home // Supervision : Ramesh Paliwal

Réfection des toitures du Suryodaya Boys Center • Bangalore, Karnataka, Inde du Sud

Social

Réparation des toitures des quatre maisons du « Suryodaya boys Center ».

Le centre Suryodaya a été fondé par la Congrégation Somascan en 1998. Il se consacre à la prise en charge d’enfants (garçons orphelins et garçons issus des foyers brisés). Depuis 2009, les voyageurs de Rencontres au bout du monde séjournent quelques nuits dans ce centre.

Le Supérieur de Suryodaya a fait une demande de fonds pour réparer les toitures des quatre maisons où sont hébergés les enfants.

Les toitures étaient en très mauvais état (grosses fissures ouvertes), les fuites à travers ces toitures ont causé des dégâts énormes : enduits au plâtre, circuit  électrique, peintures,… Pendant  la mousson, l’eau de pluie traversait le  plafond  et causait  des chocs  électriques  dangereux pour les occupants.

Rencontres au bout du monde a commencé par le financement de l’une des quatre maisons.

Participation Rencontres au bout du monde : 1 440 € // Partenaires : Suryodaya boys center // Supervision : Force Vitale

 

Soutien aux associations de femmes • Zanskar, Ladakh

Vie communautaire

Associations villageoises de femmes de Zangla, Skiumpatta, Pidmo.

Achat de matériel cuisine, agrandissement des locaux collectifs, soutien à la production d’artisanat local.

Participation Rencontres au bout du monde : environ 880 € // Supervision : Rencontres au bout du monde

 

Réparations à la nonnerie • Pishu, Zanskar, Ladakh

Patrimoine

Aide à la reconstruction d’un mur plus une pièce de la chomo gompa de Pishu. 

Les nonnes s’étaient endettées à hauteur de 28 000 Roupies sur un budget total de 68 000 Roupies pour financer les réparations. Rencontres au bout du monde a apporté son aide pour les financer.

Participation Rencontres au bout du monde : 22 000 Roupies (330 €) / Participation village : 6 000 Roupies (90 €)

Sanitaires dans le désert de Thar • Bhiyasar, Rajasthan

Équipement collectif

Construction d’une unité salle de bains et WC publics.

Aucun aménagement privé ou public existait auparavant dans ce village où séjournent certains de nos voyageurs au Rajasthan. Nous avons été sollicités pour la construction de 3 unités. A ce jour, une seule a été financée.

Participation Rencontres au bout du monde : 400 EUR // Partenaires : Fondation Urmul et panchayat de Bhiyasar // Supervision : Sahaj

 

TCV : Tibetan Children Village • Choglamsar, Ladakh

Éducation et culture

Aide à l’éducation des enfants tibétains réfugiés à Choglamsar, au Ladakh. 

Chaque année, les participants à nos voyages au Ladakh sont reçus dans ces camps de réfugiés. Une visite complète et détaillée est alors organisée par un responsable tibétain sur place. Il s’agit de faire découvrir sur site un exemple formidable de l’organisation d’un peuple en exil qui lutte pour la sauvegarde de sa culture, entre autres grâce à l’éducation.

Plusieurs de nos membres se sont engagés, suite à ces visites, dans des parrainages individuels de scolarisation, pour plusieurs années.

41 fours solaires pour les villageois • Photoksar, Ladakh

Développement durable

Achat et transport de 41 « solar cooker » (réchauds solaires).

Prise en charge de 25 à 50 % par unité des villageois eux-mêmes.
Cela permet d’économiser de manière non négligeable le peu de combustible dont ils disposent (exclusivement de la bouse animale).

Participation Rencontres au bout du monde : 2 300 € // Participation villageois : 1 630 € // Fournisseur : LEDeG (Ladakh Ecological Development of Energy Group)

 

Eclairage solaire • Shekhawati, Rajasthan

Développement durable

Equipement en éclairage solaire public dans les villages de Vidasar, Singha San, Kathratal.

Participation Rencontres au bout du monde : 2 470 EUR // Partenaires : Fondation Morarka Rural Research Center et Etat du Rajasthan // Supervision : Sahaj

Eau potable à Hadda • Désert de Thar, Rajasthan

Équipement collectif

Construction d’une unité d’approvisionnement en eau potable.

Dans cette zone complètement désertique, l’eau à usage domestique est acheminée par le gouvernement dans des réservoirs de type “château d’eau”, ou dans des citernes métalliques sous-terraines. Cette eau n’est pas toujours accessible et pas toujours potable. Un terrain sera fourni par le Panchayat pour l’aménagement du lieu.

L’objectif du projet est l’aménagement d’une unité de fourniture d’eau potable publique.

Participation Rencontres au bout du monde : 1 600 EUR // Partenaires : Fondation Urmul et panchayat de Haddan // Supervision : Sahaj

 

Construction d’un « Community Hall » • Bhojasar, Rajasthan

Équipement collectif

Il n’existait pas de lieu de réunion communautaire dans ce “quartier” à l’orée de ce village très pauvre du désert de Thar, au Rajasthan, habité par les familles de tisserands qui reçoivent nos voyageurs depuis 2008. Un terrain a été fourni par le Panchayat pour la construction du community hall. L’eau et électricité seront fournis par le panchayat.

L’objectif du projet est de créer un lieu mixte de réunions et de festivités à la fois.

Participation Rencontres au bout du monde : 2 800 € // Partenaires : Fondation Urmul et panchayat de Bhojasar / Supervision : Sahaj

Nos projets solidaires au Kirghizstan

 

« Notre village est pour le komuz » • At Bachy, Kara Koyun, Kirghizstan

Culture

Achat d’instruments de musique et de costumes.

La commune de Kara-Koyun se compose de deux villages : Kara-Bulun et Kyzyl-Tuu. Région de At Bashy située à 400 km de la capitale Bishkek. La commune compte 1.244 jeunes de moins de 17 ans, 1.629 adultes de 18 à 59 ans, et 264 retraités. Riche tradition musicale au Kirghizstan qui a tendance à être peu à peu oubliée. Il existe dans cette commune une école où l’enseignement de la musique est donné par 1 musicien issu de l’enseignement supérieur et 1 musicien issu de l’enseignement secondaire.

L’objectif du projet est de développer l’activité musicale dans les deux villages de la commune de Kara-Koyun, principalement auprès des enfants et des jeunes, au bénéfice de la vie culturelle locale et des traditions kirghizes.

Participation Rencontres au bout du monde : 1 430 € // Supervision : Kyrgyze ATE

 

Formation au tourisme équestre

Formation

Durant 3 années consécutives, Rencontres au bout du monde a co-financé des sessions de professionnalisation au tourisme équestre. Une opération montée en partenariat avec l’agence kirghize «Novinomad», la fondation Kyrgyze ATE (fondée par Jacqueline Ripart), et d’autres ONG locales.

Environ  50 palefreniers répartis en 3 sessions y ont assisté chaque année.

Participation Rencontres au bout du monde : 2000 EUR par an // Supervision : Kyrgyze ATE

Réhabilitation d’un jardin d’enfants à Bala-Nur

Éducation

Achat de matériel pour l’amélioration de l’aménagement des locaux. 

Bala-Nur, village isolé en pleine montagne. Les habitants du village, autrefois éleveurs, vivent aujourd’hui des petits revenus tirés de leur lopin de terre (culture des pommes de terre) et encore un peu d’élevage (chevaux, moutons), et les jeunes trouvent un emploi uniquement dans la ville de Naryn. Un jardin d’enfants a été créé en 2010 (initiative locale > soutien aux jeunes femmes qui sont obligées de travailler à la ville). Actuellement situé dans une maison individuelle (location). Conditions difficiles et équipement limité pour les 25 enfants (2011). Le personnel permanent comprend 7 femmes, qui occupent des postes polyvalents (éducation, jeux, cuisine, soin des enfants, ménage).

L’objectif du projet est d’offrir un confort minimum et de meilleures conditions d’éducation aux enfants en bas-âge.

Participation Rencontres au bout du monde : 1 060 EUR // Supervision : Kyrgyze ATE

 

Aménagement d’une chambre pour enfants hospitalisés • Sary-Moghol, Pamir Alaï, Kirghizstan

Équipement collectif

L’objectif était d’offrir un confort minimum et de meilleures conditions de convalescence aux enfants alités dans cet hôpital de Sary-Moghol (Pamir Alaï), Kirghizstan. Rencontres au bout du monde a participé à l’achat de matériel destiné à l’aménagement de la chambre d’hôpital : draps de lit, oreillers, serviettes de toilette, rideaux, tapis de sol, armoire, lavabo, radiateur électrique, four électrique, jeux éducatifs, lecteur vidéo, balançoire et banc extérieurs,…

Participation Rencontres au bout du monde : 2 030 € // Partenaires : FATB – Hôpital de Sary Moghol, Fondation YKA / Supervision : Fondation YKA (Jacqueline Ripart)

 

Nos projets solidaires en Mongolie

 

Des yourtes pour les familles de Dariganga

Développement local

Livraison de 7 yourtes pour 14 familles de Dariganga qui ont été mises en commun pour diverses activités. Il s’agit de familles pauvres ayant des difficultés à acquérir des yourtes, leur prix étant par ailleurs particulièrement élevé du fait de l’éloignement de la région.

Rencontres au bout du monde a financé la fabrication et le transport des yourtes.

Budget total : 7975 € // Participation familles : 20% // Participation Rencontres au bout du monde : 80% // Coordination : Ulzii Purevdorj (accompagnatrice interprète pour Rencontres au bout du monde) // Supervision : Marie-Claire Vanneuville et le Groupe pays Mongolie de Rencontres au bout du monde

Plantation d’argousiers Takhilt • Olziit, Arkhangai, Mongolie

Développement local

Plantation d’argousiers à Olziit, Arkhangai, Mongolie.

Mille arbres ont été plantés en mai 2011. Après trois/quatre années de vie, il sera possible de récolter cinq à six kilos de fruits par arbre.  A partir de l’année suivante, entre dix et vingt kilos seront récoltés sur chaque arbre.

Rencontres au bout du monde a financé la construction de l’enclos définitif de l’exploitation.

Participation Rencontres au bout du monde : 1 020 € // Coordination : Boldsukh (éleveur qui reçoit des voyageurs de Rencontres au bout du monde depuis 2009) // Supervision : Ciel Mongol

 

Nos projets solidaires au Népal

 

Extension d’une école • Nagiyang, Solu Khumbu, Népal

Éducation et culture 

 

 

 

 

 

 

 

Construction de 3 classes supplémentaires à l’école primaire de Nagiyang.

Situé dans la vallée de Kansu au Sud du Solu Khumbu, le village de Nagiyang où séjournent les voyageurs de Rencontres au bout du monde est habité en majorité par une population Raï.

L’école primaire accueille aujourd’hui 45 enfants provenant de petits villages alentours et dispose de 3 instituteurs répartis dans 3 salles de classe.

Le comité villageois de gestion de cette école a sollicité Rencontres au bout du monde pour le financement de la construction de 3 salles supplémentaires.

Participation Rencontres au bout du monde (grâce à une donation du Golf d’Amneville) : 6 279 € // Responsable du projet : Comité de Gestion de l’école // Maître d’œuvre : le chef d’établissement // Maître d’ouvrage : SCAA (Sherpa Children Assistance Association).

 

Réfection du plancher de la salle commune • Garma, Solu Khumbu, Népal

Vie communautaire

Remplacement du plancher de la salle communautaire

18 maisons font partie du comité de village qui dispose d’un local où sont entreposé la vaisselle et les chaises utilisées pour les festivités du village (mariage, festivals religieux, invités…). Nous avons aidé les villageois à remplacer le plancher de cette pièce par une dalle en pierre afin d’en assurer l’assainissement contre les rats et autres rongeurs nuisibles.

Participation Rencontres au bout du monde : 775 € // Participation village : 105 € // Supervision : Sherpa Children Assistance Association