Contactez-nous
Appelez-nous
facebook
blogger
Image de fond
La charte de recommandations de Rencontres au bout du monde
pour un tourisme responsable, équitable, et solidaire

Rencontres au bout du monde est un voyagiste associatif favorisant l’épanouissement de l’humain par sa relation aux autres. 


Rencontres au bout du monde est membre fondateur de l'ATES (Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire), réseau d’acteurs et de spécialistes du tourisme équitable et solidaire engagés autour des valeurs de solidarité, de partage, et de respect de la personne et des cultures, pour faire du voyage un levier de développement et de solidarité internationale.

Le fonctionnement associatif de Rencontres au bout du monde induit une adhésion de tous ses acteurs à ses objectifs. Cette adhésion n’est pas que théorique : elle s’exprime par des exigences de responsabilité, d’équité, et de solidarité sur le terrain, donc au cours des voyages.

Le voyageur est individuellement acteur de son voyage. Le groupe de voyageurs est garant du respect de cette charte et doit être solidaire pour porter ces valeurs individuellement comme collectivement.

Ces recommandations peuvent se lire comme un objectif à atteindre individuellement et collectivement par tous les acteurs de Rencontres au bout du monde, et donner ainsi plus de sens au voyage.



RECOMMANDATION N°1 : Etre attentifs à notre responsabilité

Tout être humain ou organisme est responsable de ses actes et de leurs conséquences, qui plus est lorsque cette responsabilité s’exerce en toute liberté. 
La responsabilité de Rencontres au bout du monde et de ses voyageurs est conjointement engagée vis à vis des autres et de l’environnement, plus particulièrement lorsqu'il s'agit de : 

• Se respecter soi-même, ainsi que les populations accueillantes et les voyageurs, 
• respecter les cultures, les religions, et les traditions des populations même si elles nous choquent, et encourager le dialogue,
accepter les conditions d’hébergement et les nourritures locales,
• 
favoriser l’échange et le partage, plutôt que le don ou le mitraillage photographique,
• 
respecter l’environnement et recueillir nos propres déchets même si ils nous encombrent, afin de restituer les régions traversées dans leur état initial,
• soutenir des projets dans les villages, en concertation avec les habitants et les dispositions environnementales les plus appropriées. 


RECOMMANDATION N°2 : Développer un échange équitable

Tous les acteurs de nos voyages (adhérents, administrateurs, salariés, populations d'accueil, accompagnateurs, voyageurs) s'efforcent de donner et de recevoir dans un juste équilibre. 
Ces échanges s’exercent dans le respect des droits de chacun. Les expériences ainsi acquises peuvent transformer notre façon de penser et nos comportements. 

Les vecteurs de ces échanges sont essentiellement le temps, les actes, l’argent, et le "faire ensemble".

Le temps : 
- le voyageur investit dans une activité de loisir, tandis que les populations d'accueil organisent la réception de ce voyageur
- les bénévoles donnent de leur temps pour que tous bénéficient des conséquences d'une démarche équitable accomplie.

Les actes : 
- éviter l’étalement de nos biens occidentaux afin de ne pas heurter la dignité de l’autre
- favoriser l'activité économique locale en donnant priorité aux populations dans l'organisation de l'accueil du voyageur tout comme dans nos choix en matière de projets de développement locaux

L’argent : 
- le voyageur accepte la rémunération au prix juste de toutes les prestations locales : accueil, accompagnement, activités et artisanat locaux…
- le voyageur accède à une connaissance détaillée et transparente de l’affectation des sommes engagées pour la réalisation de son voyage 
- le voyageur accepte qu’une part du prix du voyage soit affectée à un fonds de développement destiné au soutien des projets des populations d’accueil

Le "faire ensemble" :
Le voyageur se doit d'être présent et de vivre pleinement, pendant son voyage, avec les équipes locales et les familles qui l'accueillent.

 

RECOMMANDATION N°3 : Etre solidaire

Nous sommes solidaires :

• Par le lien qui unit tous les acteurs : les populations d’accueil, les voyageurs, et l’association, dans une perspective d’intérêts communs.
•  Pour la réussite de nos voyages pour tous les acteurs concernés.
• 
Pour l'aboutissement des projets de développement locaux.
• Pour assumer d'éventuels échecs. 
• 
Vis à vis du groupe de voyageurs quand le comportement de chacun a une incidence sur celui du groupe.

Création graphique : Tansen Bel // The Golden Noise • Programmation : Julien Salvayre
Crédit photos : G. Biondo, M. Birouste, P. Boussard, B. Buet, P. et C. Cusserne, C. Degois, A. Dejob, O. Demars, D. Demêmes, D. Dupré, G. Dupuy, Farvacques, J.C. Flanet, I. et B. Gaultier, A. Gautier, P. Guignard, M. Hasson photothèque.net, B. et F. Herbel, B. Lavigne & L. Robert, J. Le Roux, M. et D. Marchand, P.L. Martinez, C. Mercier, J. Moutet, V. Ori, M. Ospital, S. Perez, G. et C. Perrin, A. Porto, R. Putra Sinaro, S. Py et J. Vexlard, S. Rabbe, J Reignier, L. Roux Mollar & L. Jay, Semaryp, F. Spraul, Taddart, C. Thomas, S. Tombolato et C. Sardet, G. et M. Vuille, P. Wasserman, YKA Foundation & J. Ripart

Association Loi 1901 (JO 29/01/2000) / Siret : 433 222 742 00028 • APE : 7990Z
Immatriculation tourisme ATES n°IM075110126 • Garantie financière UNAT 8 rue César Frank 75015 Paris
RCP CL 3262472N - MAIF 79038 Niort cedex 9

Rencontres au bout du monde est une marque déposée. Copyright © RBM 2014 - Reproduction (textes et images) interdite.