Zanskar et Ladakh

Le Zanskar est la destination historique de Rencontres au bout du monde : plus de vingt années d'une amitié très forte nous lie aux familles des villages, et c'est cette amitié que nous partageons avec vous dans ces voyages... Partons ensemble pour une expérience unique en terres inconnues...

Trier par : 

Conseils d'expert

• Au Ladakh, "on ne partage pas la bouche" avec autrui : on mange dans la vaisselle des gens de même statut social que soi, et on ne partage pas les couverts. De même, il ne faut pas tenir des assiettes "souillées" au dessus d'une marmite pour se servir.

• Il est très malvenu de laisser voir ses genoux, qui sont jugés très érotiques.

• Il faut se faire prier quand quelqu'un vous propose à manger ou à boire, et insister quand vous proposez à manger ou à boire à quelqu'un : un ladakhi n'accepte jamais tout de suite une nourriture ou une boisson.

Je contacte un expert

Nos voyageurs
témoignent

Note : 5/5
jacquotd
Je rêvais depuis des années d'aller au Zanskar, vallée isolée du nord-ouest de l'Inde, enclave bouddhiste dans un état musulman, le tout au cœur d'un pays à majorité hindouiste. Mais pour cela il fallait marcher, randonner, trekker à 4000 m, 5000 m d'altitude, ce que ma forme physique ne me permettait pas d'envisager ... et le rêve restait à l'état de rêve ... Jusqu'au jour où je découvre cette proposition de "rencontres villageoises" sans randonnée !!! merveilleux, formidable, juste ce que je cherchais. Après une première expérience au Kirghizstan sur la même formule, me voilà enfin au cœur de ces populations isolées la plus grande partie de l'année et qui nous accueille d'une façon si chaleureuse. Découvrir leur quotidien, leur mode de vie, leurs traditions en passant à chaque fois plusieurs nuits au sein d'une famille dans des villages différents. Partager des activités quotidiennes avec nos hôtes en toute simplicité, des jeux avec les enfants ... que de souvenirs. Sans compter toutes les visites de monastères, les balades qui nous ont permis de profiter de magnifiques paysages, les échanges avec des artisans, des instituteurs, des moines et des nonnes, des bergères, un chamane ... On revient de ce voyage riche d'une autre culture, de rencontres fortes et émouvantes, de moments de partage inoubliables ... une véritable immersion, une tranche de vie que l'on garde au fond de son cœur et on a très envie d'avoir des nouvelles de tous ces habitants qui nous ont si gentiment reçus. Une expérience à recommander à tout un chacun et sans aucune difficulté. Merci à Rencontres au Bout du Monde de m'avoir permise de la vivre.
J’échange avec
les voyageurs

De janvier à mars pour nos voyages d'hiver et de juin à septembre pour nos voyages d'été.

Destination historique de Rencontres au bout du monde, notre lien avec cette région est très fort et date de plus de 20 ans.

Tout a commencé dès le milieu des années 70, par des premiers contacts pris au Ladakh (Himalaya indien) par Alain Gandolfi (juriste, professeur de droit international à l'université d'Aix en Provence, ancien Administrateur Général de la France d'Outre-Mer en Afrique), devenu lors de la création de Rencontres au bout du monde membre d'honneur de l'association.

Patrick Wasserman, futur fondateur de Rencontres au bout du monde, a rencontré Alain en 1978, et entendu parlé pour la première fois du Zanskar, une sous-région du Ladakh isolée du reste du monde 8mois de l'année, alors qu'Alain y préparait une expédition hivernale inédite pour un occidental.

Il aura fallu attendre 1996 pour que Patrick se rende pour la première fois au Zanskar, voyage au cours duquel il a pu mesurer les déséquilibres locaux provoqués par le tourisme d'aventure "conventionnel" sur les populations locales et leur environnement. Dès 1998, l'idée de proposer des séjours alternatifs basés sur le respect de l'humain, la rencontre, l'inter-culturalité, est née dans les esprits, pour aboutir, en janvier 2000 à la création de Rencontres au bout du monde, et à un premier départ de groupe au Zanskar en août 2000, suivi de nombreux autres depuis, en été comme en hiver.

Soutien aux associations de femmes du Ladakh

Vie communautaire

Associations villageoises de femmes de Zangla, Skiumpatta, Pidmo.

Achat de matériel cuisine, agrandissement des locaux collectifs, soutien à la production d’artisanat local.

Participation Rencontres au bout du monde : environ 880 € // Supervision : Rencontres au bout du monde

Réparations à la nonnerie de Pishu, Ladakh

Patrimoine

Aide à la reconstruction d’un mur plus une pièce de la chomo gompa de Pishu. 

Les nonnes s’étaient endettées à hauteur de 28 000 Roupies sur un budget total de 68 000 Roupies pour financer les réparations. Rencontres au bout du monde a apporté son aide pour les financer.

Participation Rencontres au bout du monde : 22 000 Roupies (330 €) / Participation village : 6 000 Roupies (90 €)

TCV : Tibetan Children Village

Éducation et culture

Aide à l’éducation des enfants tibétains réfugiés à Choglamsar, au Ladakh. 

Chaque année, les participants à nos voyages au Ladakh sont reçus dans ces camps de réfugiés. Une visite complète et détaillée est alors organisée par un responsable tibétain sur place. Il s’agit de faire découvrir sur site un exemple formidable de l’organisation d’un peuple en exil qui lutte pour la sauvegarde de sa culture, entre autres grâce à l’éducation.

Plusieurs de nos membres se sont engagés, suite à ces visites, dans des parrainages individuels de scolarisation, pour plusieurs années.

41 fours solaires pour les villageois de Photoksar

Développement durable

Achat et transport de 41 « solar cooker » (réchauds solaires).

Prise en charge de 25 à 50 % par unité des villageois eux-mêmes.
Cela permet d’économiser de manière non négligeable le peu de combustible dont ils disposent (exclusivement de la bouse animale).

Participation Rencontres au bout du monde : 2 300 € // Participation villageois : 1 630 € // Fournisseur : LEDeG (Ladakh Ecological Development of Energy Group)

Un visa est nécessaire et doit être acheté avant le départ. Les informations sont à prendre sur https://indianvisaonline.gov.in/visa/index.html.